Bilan : 6 mois à Winnipeg

Et voilà, déjà 6 mois que nous sommes installés au Canada, dans le Manitoba à Winnipeg. Ces 6 mois sont passés à une telle vitesse que j’ai du mal à imaginer que nous sommes déjà au quart de notre aventure ici !!

Notre premier hiver canadien

Je pensais connaitre l’hiver, la neige et le froid. Bah oui, j’ai déjà été au ski… Mais non, je me trompais je n’y connaissais rien. Dès notre arrivée avec nos petites doudounes nous avons compris que notre équipement ne serait absolument pas suffisant.

Nos premiers achats ont donc été nos manteaux canadiens, des chaussures étanches et polaires, des gros pulls, des moufles, bonnets, chaussettes fourrées et cache cou. Une fois couvert, nous avons pu commencer nos premières excursions dans la ville.

Winterpeg, quand ce surnom porte tout son sens.

Il parait que cet hiver a été bien moins rude qu’en temps normal et pourtant nous sommes descendu jusqu’ à -27 degrés Celsius ! La neige était déjà là à notre arrivée (le 22 Novembre 2019) et a fondu début Mai 2020. La dernière chute de neige date du 20 avril (voire plus tard, je ne me rappelle plus exactement)… Un hiver bien long et froid où nous avons appris à gérer les plaques de verglas, les chutes de neiges imprévues, les attentes par -20 à l’arrêt de bus, les randonnées sans raquettes, les pauses incessantes dans les cafés pour se réchauffer les mains autour d’un bon Chai Latte, se changer entièrement en arrivant au travail, mettre 20 min à s’équiper avant de sortir, les premiers pas de Mooky dans la neige et ses siestes interminables une fois au chaud, les poils du nez qui congèlent au moindre contact de l’air extérieur, l’immense fatigue ressentie tout l’hiver (on ne se sera jamais couché aussi tôt que depuis notre arrivée ici), cette sensation d’air frais qui te réveille mieux que le meilleur des cafés, être obligée de se sécher les cheveux avant de sortir (oui oui tout congèle)…. Mais ce qui nous aura également marqué c’est le soleil présent quasiment tous les jours et d’une puissance incroyable.

Nous avons pu découvrir quelques activités hivernales de Winnipeg :

Patins à glace à La Fourche, lieu historique de Winnipeg : Familles et amis se retrouvent pour patiner sur une piste aménagée (au parc Arctic Glacier), des cabanes d’artistes sont aménagées en bord de route pour se reposer, un sauna est installé pour ceux qui le souhaitent… Cette année l’accès au Riverwalk de la rivière était malheureusement fermé car le couvert de glace de la Rivière Rouge était instable en raison du niveau trop élevé de l’eau. En temps normal, la rivière devient le plus grand chemin de randonnée glacé du Canada.

Shopping et boissons chaudes à La Fourche : Lieu huppé et à une vingtaine de minutes à pieds de la maison, ce lieu rassemble les manitobains autours de bon petits plats, boissons chaudes, bières pression locales et un marché de producteurs locaux.

Festival du Voyageur : Ici les barbes et les ceintures fléchées sont à la mode. Pendant dix jours, les cultures métisses et canadiennes-françaises sont célébrées lors du plus grand festival d’hiver de l’Ouest canadien. J’ai eu l’occasion d’y travailler en tant que serveuse, au Fort Gibraltar. Les soirées ont été bien animées avec le concours du Barbu 2020 ainsi que de nombreux chanteurs et chanteuses présents pour animer notre service de Poutines et Tourtières de Bison ! Avec Romain, nous y sommes également allés et avons découvert la tire d’érable sur neige, le Caribou dans les verres de glace, le Rhum au beurre, les sculptures de neige et sur bois, le marché des autochtones et de nombreux groupes de musique et de danses folkloriques.

Festival du Voyageur 2020

Musée : nous avons profité d’une journée enneigée pour aller visiter un incontournable de Winnipeg : le musée Canadien pour les Droits de la Personne. Outre une architecture incroyable, nous avons découvert un musée avec un contenu riche, dynamique et interactif qui s’appuie sur l’idée que « le respect et la compréhension des droits de la personne peuvent être des forces de changement positif dans le monde ». Nous aurons certainement besoin d’une deuxième journée pour mieux assimiler toutes ces informations !

Cinéma et Festival du film : Grace à L’Alliance Française du Manitoba, j’ai gagné une paire de billets pour « Vagabonde » d’Agnès Varda que nous avons vu à la cinémathèque. (Il s’agissait d’un événement spécial Varda, suite à son décès). Puis, lors de Festival du Film Français, nous sommes allés voir « Les Hirondelles de Kaboul ». Deux bonnes experiences cinématographiques à la cinémathèque de Winnipeg.

1er road trip

Nous avons débuté notre séjour Canadien par un road Trip au Yukon et en Alaska, une aventure incroyable au cœur de l’hiver (température minimale de -33 degrés Celsius avec des ressentis avoisinants les -40) dans des décors somptueux.

Randonnées, traversées de paysages en voiture et en bateau, chiens de traîneau, promenades sur les lacs gelés, visite de villes désertes, nouvel an chez des locaux, sources naturelles d’eau chaude, parcs et réserves naturelles, rencontre avec la faune sauvage… nous n’avons pas vu le temps passer tant la nature est belle.

Je ne m’attarderai pas plus sur ce point, mes 4 articles sont à lire (ou à relire) sur le blog ICI ! 😀

Entrée sur le marché du travail

Mon projet était clair dès le début : trouver un job en restauration afin de continuer à me former dans ce secteur qui me passionne. 2 entretiens, et 2 « oui » plus tard, j’ai obtenu un job au Café Promenade & Wine, restaurant d’inspiration française.

Une équipe formidable, qui adore me taquiner sur mon accent « so frenchy ». Parfois, ils veulent me parler en français mais je ne les comprends pas toujours… cela nous fait toujours rire. Les clients sont ravis de découvrir une « vraie » française et de me donner des petits conseils sur les choses à faire dans le coin. L’ambiance est top, la playlist Spotify passe de la variété française, je n’aurai jamais autant révisé mes classiques, et j’ai hâte qu’on ouvre la terrasse face à la rivière Rouge.

Romain continue son job, enchaîne les articles, les magasines et les clients avec l’agence de com.

Découverte du Sud Manitoba

Cet hiver nous avons eu l’occasion de visiter le Sud du Manitoba lors de nos week-ends. Nous avons été dans la ville de Brandon, au Sud-Ouest. Brandon est la 2e plus grande ville du Manitoba et est surnommée « Wheat City » en raison de l’importance de son industrie céréalière. Nous avons passé une nuit en airbnb chez un couple de personnes âgées qui nous ont offert 2 poissons rouges que nous avons nommés Neben et Manitou. Le lendemain, nous nous sommes promenés puis avons interviewés un couple d’agriculteurs pour le job de Romain.

Lac Winnipeg : Le lac Winnipeg est un grand lac de 24 400 km² situé à 217 m d’altitude et à environ 55 km au nord de la ville de Winnipeg. Nous nous sommes promenés sur cette immensité gelée. Des motos-neige faisaient la course sur des pistes aménagées et les dernières cabanes de pécheurs sur glace se dressaient fièrement sur le lac.

Birds Hill – Oak Hammock – Whiteshell : divers parcs, marais et réserves naturelles – des articles y sont dédiés sur mon blog, je vous invite à les (re)découvrir ICI . 🙂

Coronavirus

Et puis l’arrivée tant redoutée du Covid-19. Ce fichu virus qui nous aura confiné une bonne partie de cette fin d’hiver.

Le restaurant à clos ses portes le 20 mars 2020, licenciement immédiat pour moi et télétravail imposé pour Romain. Heureusement l’aide d’urgence Canadienne me sera de bon secours. Les magasins ont fermé les uns après les autres, puis les parcs… Pas d’attestation de sortie requise pour nous, mais fortement encouragé à rester chez soi, ce que nous appliquons donc à la lettre tout en continuant notre balade quotidienne.

Voici les chiffres dans l’ensemble de la Province du Manitoba :

Confirmés : 290
Guérisons : 251
Décès : 7

Changement de routine, les journées deviennent longues, on se cherche de nouvelles activités (Live cuisine avec mon parrain restaurateur, bricolage de meubles maison, plantation de semis, beaucoup de yoga…) et de nouveaux projets… Mais n’en dévoilons pas trop pour le moment 🙂

La reprise de l’activité a été annoncée en même temps que la France. Les restaurants peuvent ouvrir leurs terrasses et pourront ouvrir leurs portes selon certaines conditions à partir de Juin… Affaire à suivre.

Concernant le job de Romain, ils sont en plein déménagement dans des nouveaux locaux. Ils arrêteront le télétravail une fois les locaux prêts à les accueillir, vers juin également. Le climat se dégrade, l’entreprise fait face à des problèmes économiques dû à la pandémie.

Arrivée du printemps

Et puis comme par magie, la nature s’est tout à coup réveillée, après maintes et maintes feintes et rechutes de neige… Je n’avais jamais vu une telle éclosion de la vie après tant de neige et de glace. Les gens aussi ont allumé leurs barbecues, ont commencé à sortir dans les rues (oui Winnipeg est une ville de voitures, et l’hiver s’est encore plus marquant). Tout à coup, c’est comme si cette ville fantôme devenait habitée d’êtres humains, mais également de Bernaches du Canada, de faucons et aigles, des écureuils et chevreuils mais aussi les bourgeons et autres fleurs qui sont impatients de montrer le bout de leur nez. Je n’avais jamais été autant frappée par le « vert » de l’herbe, la puissance du Soleil et la rapidité de la nature à reprendre ses droits.

Et Mooky dans tout ça ?

Mooky a été un petit chat très courageux dès le debut, il s’est acclimaté très vite. Ces premiers pas dans la neige ont été une sacrée experience dont il se souviendra toute sa vie je crois ! Au début très peureux, il réclamait ensuite devant la fenêtre pour qu’on lui ouvre et qu’il aille gambader dans les jardins avoisinants. Lorsque nous avons trouvé notre appartement, il ne pouvait malheureusement plus sortir mais ne nous l’a jamais redemandé. Il passe ses journées à faire la sieste et ses soirees à jouer avec nous à toutes sortes de jeux. Je pense qu’il se plait plutôt bien même si un accès à l’extérieur ne serait pas une mauvaise chose. 🙂

Conclusion

Winnipeg est une chouette experience au Canada. Toutefois, cela nous a réconforté dans notre choix de nous rapprocher de la nature et de profiter de voyager à travers le Canada (Une fois les frontières re ouvertes…). La ville ne correspond pas à nos valeurs et nos aspirations : très peu de produits biologiques à des prix extrêmement élevés, peu d’aménagement piéton, peu d’accès à la nature sans voiture… Nous profitons donc de ce Friendly Manitoba pour grandir et mûrir notre projet de vie avant de nouvelles aventures ! Vous aurez très vite de nos nouvelles !

4 commentaires sur « Bilan : 6 mois à Winnipeg »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :